Main Page Sitemap

Casino pres du treport





Contrairement à la ville du Tréport toute proche, les falaises de Mers sont partiellement toujours vives, cest-à-dire que la mer frappe toujours leur pied, générant une érosion qui pouvait mettre en péril les habitations du sommet, distantes de quelques centaines de mètres.
Jules Noël (1810-1881 peintre, consacra également quelques toiles à Mers, dont une Arrivée d'une diligence au Tréport - 1878 que l'on voit emprunter le plateau, puis la descente dans Mers.
Quelques familles seigneuriales, propriétaires de terres, relevées sur des lieux-dits connus (les Mython, seigneurs de Froideville, dont il demeure une superbe pierre taillée de leurs armoiries qui orne désormais la salle du conseil municipal de la mairie ; les Lucas, seigneurs de Romeval (aujourd'hui Rompval, soit.
Défense contre la mer modifier modifier le code Si Mers-les-Bains est effectivement une ravissante station balnéaire sur la côte picarde, elle n'en subit pas moins les assauts répétés de la mer, surtout l'hiver et lors des plus fortes tempêtes.Mers a obtenu plusieurs fois le Pavillon Bleu d'Europe depuis 2006, et lance des pistes de réflexion pour optimiser son tourisme balnéaire mais aussi culturel (secteur sauvegardé classé de villas anciennes de différentes inspirations notamment art nouveau).Les ouvrages Histoire de Mers de Jacques Maquet (1986) ou Mers l'insoumise de Roland Jouault (2004) permettent de faire leur connaissance et de réaliser l'importance de leurs actions.Skatepark : le skatepark de Mers-les-Bains a fait l'objet d'une extension de son «Kidney bowl» en 2014.96, les Loisirs, les Loisirs, l'info en continu infoYvelines ».Par temps clair, la côte picarde se dévoile à l'horizon jusqu'au Marquenterre.PAP, ça marche et c'est vous qui le dites!Durant la Seconde Guerre mondiale, de nombreux Mersois et Mersoises sont entrés dans la Résistance et ont contribué à l'échec operator roulette rainbow six siege de bien des projets de l'occupant allemand.Sa cueillette est interdite à Mers par arrêté préfectoral maritime depuis 2001, que ce soit à pied et au couteau, mais plus encore au râteau.
Bernard Lavalette (1926- comédien et chansonnier parisien, régulièrement rencontré sur l'esplanade lors de ses multiples séjours et week-ends avec son épouse Jeanne de Fleury-Lavalette.
Séduits, les riches propriétaires font alors édifier la plupart des villas actuelles du front de mer, rues adjacentes et centre-ville.
Ceux-ci décident alors de lotir Mers, qui offre un potentiel immobilier immense avec de larges terrains à construire.A côtoyé l'esplanade dans les années.Pierre Lefort et son œuvre, voir «Estuaires et littoral picards (baies de Somme et d'Authie, sur Muséum national d'Histoire naturelle - Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le ).Il entend imposer sa personnalité, tout en douceur Le Courrier picard, ( lire en ligne ).Depuis avril 2008, la station compte une première villa balnéaire inscrite à l' inventaire supplémentaire des monuments historiques, la villa Rip 31, 32 sur le front de mer.Votre aide est la bienvenue!Construite en 1877, elle est placée sur le point culminant de la falaise, à 92 mètres.




Sitemap